L’annonce et les premières questions pour un futur papa geek
1er trimestre GROSSESSE Helldad raconte

L’annonce et les premières questions pour un futur papa geek

Je ne sais pas dans quelle mesure vous vous êtes retrouvés parents, futurs parents, ou plus spécifiquement futur papa. Je ne sais pas si vous l’avez souhaité, si vous l’avez accueilli sereinement ou si cela a été malheureusement plus compliqué.

 

Décider de faire un bébé : le réveil de la Force

FireMom et moi avons longtemps dû reporter notre envie d’avoir un enfant, majoritairement pour des raisons médicales. Puis quand nous avons enfin eu l’autorisation du médecin (Charlie Tango, Charlie Tango, Ici Dr House, vous avez le Go pour Opération Reveil de la Force ! GO ! GO ! GO ! ), des raisons plus sociales ou prosaïquement plus professionnelles ont été un frein. Notre appartement est-il assez grand et peut-on en changer? Est-ce qu’on gagne assez notre vie pour avoir un enfant, parce que “tu comprends, après faudra faire gaffe quand tu voudras t’acheter tes consoles de jeux” ? Est-ce qu’on est prêt? Est-ce qu’on a envie d’élever un gosse dans ce monde de fous ?

Finalement, il y a plusieurs mois, je crois qu’on en a eu marre que la vie nous ballote. Professionnellement on avait du travail, nous ne roulions pas sur l’or et on se posait beaucoup de questions. Comme à chaque fois lorsque la vie n’est pas tendre, on s’est recentré sur nous et sur notre relation, et on s’est rendu compte que parce qu’on s’aimait (vous l’entendez le violon et le coté cheesy là ? Bah je suis désolé), bien qu’ on aie traversé beaucoup de galères, on s’en était toujours sortis, ensemble, plus forts et grandis. Puis l’envie d’avoir un enfant a pointé le bout de son nez. Vous avez peut-être déjà lu que cette envie m’a toujours accompagné.

Je peux vous raconter ça sans enfreindre trop mon Code de l’intimité et du Couple, mais on s’est regardé avec FireMom et on s’est dit “Ayons un enfant.” Et parce que nous l’avons voulu, il s’est pointé. Non, bien entendu, je ne vous ferai pas de croquis, mais on a essayé. Et quelques semaines plus tard, alors que j’errais en Hyrule, à dos de cheval et l’épée sur le côté, FireMom est entrée dans le salon avec un test de grossesse et m’a dit ces mots qui déjà changèrent ma vie :

“Je suis enceinte”

Elle avait l’air autant heureuse que surprise. Je crois que dans mon esprit quelque chose de bien plus évident avait déjà pris place : la vie nous en faisait voir de toutes les couleurs mais on s’aimait, on avait voulu un enfant de tous nos vœux, on avait tenté de le concevoir et du coup…on l’avait conçu. L’évidence, je vous dis.

Je sais que nous sommes extrêmement chanceux de ce côté là, nous n’avons pas eu à essayer plusieurs mois et à passer par tous les doutes malheureux que traversent les couples pour qui ce n’est pas aussi simple. Voilà comment s’est fait l’annonce pour moi. À cet instant précis, je n’étais que bonheur et happiness. Les jours qui suivirent, les règles du jeu avaient changé et bien malgré moi, j’allais devoir m’y intéresser. J’étais devenu un futur papa.

 

Enfin futur papa : Bonheur et angoisses

On conseille souvent au jeune couple d’attendre 3 mois pour annoncer au monde l’arrivée prochaine de leur enfant : pendant ces 3 mois, il se peut que la grossesse ne se déroule pas comme prévue et que l’œuf malheureusement ne s’accroche pas, qu’il y ait des complications et que le fœtus disparaisse. Beaucoup croient que tout commence quand on annonce au monde que tout est ok, le petit ou la petite arrive dans les 6 mois.

Détrompez-vous les mecs : tout commence dans les jours qui suivent le test de grossesse positif.

Les premières questions se posent, on doit acquérir un savoir sur un paquet de trucs qui, à moins qu’on aie fait médecine ou qu’on aie des passe-temps originaux, ne nous ont pas toujours traversé l’esprit.

Ce qu’il faut se dire c’est qu’on ne doit pas s’oublier soi-même mais qu’il faut avant tout penser à l’autre : à ce moment de la grossesse, vous, futur papa, vous apprêtez à avoir un bébé bientôt. Alors que déjà, dans le corps de votre compagne, il a commencé à grandir. Du coup, entre déplacement des organes internes, festival d’hormones, déprimes, questionnements, angoisses, instant de bonheur et de béatitude (si si), il va se passer un paquet de trucs. Et pour les 9 mois de la grossesse, vous aurez 2 choix :

  • participer à l’aventure du mieux que vous pourrez, en l’aidant dans ses choix, en vous renseignant sur tous les trucs obscurs liés à son statut de femme enceinte et en étant le meilleur support possible face à tout ce qui va se présenter.
  • la laisser se démerder.

 

Clairement, j’ai un peu présenté ça de manière biaisée non?

En quoi ne pas minimiser les angoisses concernant les gynécos ? L’épysiotomie? Appréhender l’accouchement ? Comment tu choisis ton gynéco ? Quelle importance ? On se donne rendez-vous dans un prochain article pour parler de tout ça.

 

Et vous, comment s’est passée l’annonce de sa grossesse ? Quelles sont les premières questions qui se sont présentées au futur papa que vous êtes désormais ?

Helldad attend patiemment l’arrivée de l’Héritier, l’Enfant élu qui, selon la Prophétie, ramènera l’équilibre dans la Force….euh...tout ça pour dire qu’il attend patiemment, qu’il acquiert quotidiennement des points d’expérience en Soutien Moral et se prépare à l’un des plus grands changement de sa vie d’adulte, ou de Jedi espagnol ( Obi Juan Kenobi si tu nous lis)

You Might Also Like

ORGANISATION GROSSESSE : QUE FAUT-IL FAIRE DURANT LE 3E MOIS ?

ORGANISATION GROSSESSE : QUE FAUT-IL FAIRE AU 1ER TRIMESTRE ?

MAIS… TU AS SENTI QUE TU ÉTAIS ENCEINTE ? JE SAIS PAS, MAIS CHOISIS BIEN TON GYNÉCOLOGUE !

DÉSIR D’ENFANT : PRESSION SOCIALE ET LIBERTÉ DE CHOIX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :